Ma liste d’achats pratiques pour la femme enceinte

Une de mes amies attend un heureux évènement (yeahh) ! Ça m’inspire pour une série d’articles sur les achats que je n’ai pas regrettés pour moi ou pour bébé. Je commence ici par les petites choses qui ont rendu mon quotidien de future maman plus facile (ou que j’aurais aimé connaitre plus tôt durant ma grossesse). 

Le chausse-pied

Cet achat a été le plus gros hit de ma grossesse ! Je n’avais jamais vu venir une telle love story de grand-mère dans ma vie, mais je l’aime mon chausse-pied !!!

OMSORG le chausse-pied Ikea

Il s’appelle OMSORG et coûte 1,99 $ chez Ikea Canada et 2 € en France. Grâce à sa longueur, je pouvais enfiler mes chaussures debout sans avoir besoin de me baisser ni de m’asseoir. Un vrai luxe quand la bedaine occupe les 3/4 de notre corps et qu’on a dit « Hasta la vista » à nos pieds.   

Le coussin d’allaitement (avant, pendant, après)

Lorsqu’on attend bébé 1, on ne sait jamais vraiment si l’on va allaiter ou non, si l’accouchement va nous le permettre… Par contre, on cherche du confort pour réussir à dormir dans des positions plus élaborées et plus agréables que ce que notre condition permet. J’ai opté pour l’achat d’un coussin d’allaitement Nneka rempli d’écales de sarrasin et hypoallergène. Il m’a accompagné toute ma grossesse pour dormir sur le côté, pour coincer ou surélever les jambes… Puis, quand bébé est arrivé, il m’a servi tout le long de l’allaitement et maintenant Arthur l’utilise pour s’appuyer dessus, escalader… Payé 60 $, fait au Québec.

 

Inutile d’opter pour un coussin trop grand et ne tombez pas dans le piège marketing qui veut nous faire acheter un oreiller gigantesque de grossesse ET un autre d’allaitement ! Sincèrement l’oreiller géant prendra trop de place une fois bébé arrivé et pour une raison d’hygiène il sera difficile à revendre.    

Le Babycook (aimer cuisiner et se faciliter la vie) 

beaba babycookJe vais vous confier un secret, j’aime tellement mon babycook que je regrette juste de ne pas l’avoir connu avant ! Au milieu de ma grossesse, j’ai décidé d’investir dans cette machine de cuisine. D’abord parce que j’étais certaine de vouloir cuisiner maison pour contrôler la qualité de ce que bébé mange et parce que je voulais gagner du temps en cuisine. Papa to be et moi avons, dès cet instant, redécouvert le plaisir de manger des purées maison. On en a testé des tonnes !

Les avantages indéniables de cette machine sont : simplicité, rapidité et qualité. Il faut éplucher les légumes, les couper puis les poser dans le panier du babycook. On met 1 – 2 ou 3 niveaux d’eau et en 15 minutes maximum tout est cuit-vapeur. Ce moyen de cuisson permet de garder les nutriments, c’est le meilleur pour un bébé. On transvase les légumes du panier au robot à l’étage du dessous et on mixe. Bref, en 15 minutes max on a une purée prête et un bébé qui mange sainement avec tellement de plaisir ! 

Puis, lorsque la période des purées se termine, la cuisson vapeur servira toujours que ce soit pour bébé, papa ou maman. 

L’huile d’amande douce

d2d9481fc7d54a028cf67bc1ad4aa39eS’il y a un conseil que j’aurais aimé connaitre dès le début de ma grossesse c’est celui-ci : commence dès le début les massages de crème hydratante ! Puis, inutile de dépenser une fortune en produits soi-disant miracle, ça n’existe pas. Ce qui peut aider c’est l’association de l’hydratation et du massage, c’est tout. Pour cela, une bouteille bien simple d’huile d’amande douce (qui ne coûte pas cher) fait l’affaire. Pour l’intégrer à la routine quotidienne, ça peut-être à la fin de la douche, avant de se sécher.

Et enfin, il faut être tolérant envers soi-même, si l’huile + massage aide, elle n’empêchera pas la peau de craquer si c’est sa nature.  

Les hauts/robes de maternité qui font aussi allaitement

Pendant ma grossesse, qui m’a semblé durer une éternité (surtout la fin), j’ai acheté de jolies petites robes, des hauts… Puis, une fois que bébé est arrivé, je regardais ma penderie en me disant « pfff, je ne l’ai pas portée longtemps celle-là ». La plupart de mes robes et hauts ne permettaient pas d’allaiter, donc je ne pouvais plus les utiliser. Et quand bébé n’était plus allaité, ces vêtements étaient juste devenus trop grands. Bon, si tu es certaine de ne pas allaiter, ce conseil ne te servira pas, mais si tu hésites, que tu ne sais pas ou que tu es sûre d’allaiter, choisis des habits qui te seront encore utiles quand bébé sera là ! Prudence cependant concernant les soutiens-gorges d’allaitement, la taille varie beaucoup après la naissance donc pas la peine d’investir tout de suite.

Bonne grossesse à tous les futurs parents!! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s