La plagiocéphalie : un mal plus ou moins connu qui doit nous mobiliser

Une amie en France m’a envoyé une alerte concernant la plagiocéphalie en me demandant de la diffuser au plus grand nombre. Aussi connu sous le nom de syndrome de la tête plate, il s’agit d’une déformation du crâne qui peut toucher n’importe quel nouveau-né si certaines mesures ne sont pas observées. Je recommande donc une lecture du sujet à tous les parents, futurs parents, grands-parents, amis…

SOYONS INFORMÉS AVANT LA NAISSANCE DE BÉBÉ

J’étais abasourdie d’entendre mon amie me raconter le manque cruel d’informations sur ce sujet en France, l’absence de recommandations aux jeunes parents et l’immobilisme du corps médical. Je m’en étonnais parce qu’au Québec, avant même de sortir de la maternité, nous avons reçu de précieuses indications pour éviter ce syndrome de la tête plate et nous avons été formés pour reconnaitre les signes de son apparition.

DEUX HISTOIRES AU QUÉBEC ET EN FRANCE

Lorsque j’ai cru déceler des prémices de plagiocéphalie chez Arthur, je l’ai montré à sa pédiatre qui a analysé sérieusement la situation. Je ne me suis pas fait traiter de « mère parano » même si Arthur n’avait rien ! De l’autre côté de l’océan en France, mon amie s’est fait dire « vous vous inquiétez trop, arrêtez de lire les bêtises d’internet » alors que son bébé souffrait d’une plagiocéphalie causée par un torticolis congénital qu’il a du supporter 3 mois ! Heureusement, mon amie n’a pas lâché et a vu un ostéopathe qui a pu déceler le problème.

LES DIRECTIVES QUE J’AI REÇUES

Je ne suis pas médecin, ni spécialiste, mais je peux vous communiquer les directives qui nous ont été données au CHU Sainte-Justine (extraordinaire hôpital pour enfants à Montréal).

Faire dormir bébé sur le dos a permis de diminuer de 50% à 70% le nombre de mort subite du nourrisson. Il est donc important de conserver cette habitude. Mais cela peut causer un aplatissement du crâne encore mou du nouveau-né. Pour l’éviter, vous pouvez :

  • Mettre bébé sur le ventre pendant ses phases de réveil au moins 1 h par jour.

  • Lorsque bébé dort, veillez à ce qu’il alterne le côté vers lequel sa tête est tournée (on peut s’aider en notant l’information dans un cahier).       

Si vous avez un doute ou si vous voyez que votre enfant garde toujours la tête du même côté, consultez votre pédiatre ou un ostéopathe. En France, la Haute Autorité de Santé s’apprête à donner ses directives, suivez-les et diffusez-les. Au Québec, j’espère que tout le monde est aussi bien informé que nous l’avons été.

IMG_2928

Guide Mieux Vivre avec notre enfant 2016

IMG_2927

Créé par l’Institut national de santé publique du Québec

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s