Bébé a un pouvoir incroyable : il peut parler toutes les langues du monde !

Dans ma vie, j’ai fait toutes sortes de choses et l’une d’elles a été la linguistique, qui m’a conduite à devenir un temps, l’assistante d’un grand professeur renommé dans ce champ des sciences humaines.

Il m’a appris un fait qui n’a jamais cessé de m’étonner, même si c’est très logique. Un enfant naît avec l’extraordinaire capacité de parler toutes les langues. En fait, il a la possibilité d’en produire tous les sons ! Pourquoi ?

Des compétences limitatives

Parler une langue c’est avoir développé des habitudes dans la manière de former les sons. Ainsi, la façon de placer notre langue dans notre bouche, d’expirer l’air, de bouger nos lèvres, de nasaliser… nous offre les moyens de produire les phonèmes (sons) qui composent notre langue.

Mais en même temps qu’on les acquiert, on perd la capacité d’en prononcer d’autres, ceux qui n’appartiennent pas à notre langue. Voilà pourquoi les Français ont autant de mal à dire le fameux « THE » anglais ! Il n’existe pas d’équivalent dans notre langue. Essayez de faire dire la lettre « U » à un Italien pour voir !

D’ailleurs ce « U », analysez-le pour constater sa complexité. Il faut coller sa langue sur ses molaires et créer une cuvette au centre en avançant la langue, tout en mettant ses lèvres en forme de « O ». Si notre langue ne nous a pas appris à faire cette gymnastique, vous conviendrez que c’est un exercice difficile !

La liberté de bébé

Revenons donc à bébé. Lui, il est encore libre de ses mouvements, libre de toute contrainte, de toute habitude. Dès sa naissance, il produit des sons qui, au fur et à mesure des mois, nous montrent son extraordinaire répertoire. Par exemple, Arthur arrive à faire des sons qui viennent de sa gorge comme l’utilisent, entre autres, les langues sémitiques.

Les sons que bébé entend sa première année de vie jusqu’à ce qu’il prononce ses premières phrases sont décisifs ! Ils créent le répertoire propre à sa langue maternelle (et à une seconde si vous en pratiquez plus d’une à la maison). Mais en même temps, il en perd d’autres, ceux dont il n’a pas utilité ou qu’il n’entend jamais.

Quelques conseils

  • Parlez à votre bébé le plus possible, SANS utiliser des mots de bébés (exemple : « nanane » au lieu de banane, « cocola » au lieu de chocolat), par contre vous pouvez utiliser des mots simples. Vous pouvez décrire ce que vous faites au moment du change, expliquer ce que vous cuisinez…
  • Si vous êtes vous-même bilingue n’hésitez pas à lui faire écouter cette langue le plus possible (des contes, des musiques…) et dédiez un espace dans votre maison associé à cette autre langue (par exemple, dès qu’il est sur la table à langer ou dans le bain).
  • De temps en temps, faites écouter à votre bébé des musiques dans différentes langues. C’est son premier moyen de découvrir l’extraordinaire diversité qui compose le monde! Plus tard vous pourrez y associer des jeux pour cultiver cette curiosité essentielle. Qui sait, il prendra peut-être le goût des langues étrangères.

Idées de musiques :

Voici ma chaine YouTube (je viens de la créer pour cet article)! Découvrez les différentes playlists pour bébé et pour toute la famille. Je vous invite à me suggérer des titres à ajouter à ma chaîne Youtube, c’est en work in progress! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s