Communiquer avec bébé avant sa naissance

Communiquer avec bébé quand celui-ci est encore bien au chaud dans notre ventre, c’est possible! Cela peut se faire par l’ouïe, la vue et le toucher (et bien sûr le goût puisque maman et bébé sont reliés! Certaines mamans savent d’ailleurs reconnaître déjà les aliments que petit œuf aime particulièrement ).

Les massages

Ma professeur de yoga m’a appris quelques massages destinés à créer un contact avec bébé dès le 4e mois de grossesse. Cela s’appelle l’haptonomie. Pour se faire, il faut exercer des légères pressions sur le ventre, mais pas n’importe où et pas n’importe comment ! Il y a l’horloge, nos mains font le tour du ventre, mais aussi le ciseau (le nom fait peur, mais c’est très apaisant) qui demande de faire glisser ses mains d’un côté à l’autre du ventre en se croisant. Pour bien assimiler les techniques, je vous invite à en parler avec un spécialiste.

L’haptonomie permet de réaliser sur soi-même des automassages et à notre conjoint/conjointe de les faire également pour créer un lien avec bébé. Lorsque ma professeur de yoga m’a appris les mouvements, elle m’a dit que faire régulièrement ces massages, permet à bébé d’apprécier le contact physique. Coïncidence, ou non, mon petit garçon est très câlin.

Jeu de la lumière

Dès le début du 3e trimestre, j’ai commencé à jouer avec bébé. Lorsque je sentais qu’il était réveillé, je prenais une lampe de poche et j’approchais la lumière de mon ventre, puis je la déplaçais à différents endroits. L’effet était immédiat, Arthur donnait un coup pile là où la lumière était orientée. Certains chercheurs disent que cela aide bébé à travailler sa vue. En tout cas, moi j’ai aimé créer ce lien-là avec mon petit dont je réalisais une présence consciente et éveillée. C’était le début d’une relation de jeu et d’affection.

L’ouïe

Bien sûr, dès 5 mois, on dit que bébé entend et que son cerveau est capable d’apprécier les sons. Notre voix est l’élément le plus important selon moi, car à la minute où il naîtra, notre voix sera un réconfort incomparable. Imaginez ! Il passe 9 mois à vivre aux sons rythmés et incessants de notre battement de cœur, la digestion, les grincements, les craquements, les voix… Puis, d’un coup, il quitte cet univers, le seul qu’il connaisse. Il arrive sur une nouvelle planète, froide, brusque, douloureuse. Alors, on le pose à même le buste chaud de sa maman ou de son papa et il entend ce son qu’il connait depuis toujours : nos voix. Ouf ! Quel soulagement ! Parlez beaucoup à bébé in utero, ne soyez pas gêné. Il apprend à vous connaitre. 

La musique joue selon moi un rôle d’enseignement à bébé in utero. Elle permet d’appréhender une première forme de diversité sonore (aiguës, graves, fort, doux, lent, rapide…). Une fois dans son berceau, peut-être les reconnait-il ? 

J’ai fait le tour de 3 techniques que j’ai personnellement utilisées, elles m’ont servi à mieux réaliser la présence de mon garçon, à créer un lien réciproque et à le préparer au « grand changement » : la naissance !

Et vous, avez-vous des techniques à nous partager ?

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s